Je suis de mauvais poil

Publié le par abby

Eh oui, ça arrive à tout le monde, même aux gens bien!

La raison est toute simple; hier, j'ai dû supporter les hurlements de mon petit voisin du dessus tout l'après-midi, mais du vrai hurlement, bien strident; donc, pas mal énervée.

Hier soir, des jeunes sont venus s'imbiber dans ma rue et ils ont faut un raffut, je ne vous dit pas et ils se sont mis à chanter "Il est des nôtres".
Une femme s'est énervée et a menacé d'appeler la gendarmerie, du coup, ils sont partis brailler plus loin, mais on les entendait.
Donc, encore plus énervée et il était environ 1h du matin, pas encore dormi pour ma part.

 

J'arrive péniblement à sommeiller un peu er du bruit recommence, car les assoiffés étaient de retour, mais en moins fort.
2h arrivent et toujours pas dormi.
J'attends que le sommeil veuille bien venir et vers 3h musique à fond dans un appart, même les boules dans les oreilles ne couvraient; au bout de 10mn le son a baissé et vers 3h30, j'ai enfin rejoint les bras de Morphée.

Et à 8h15, réveillée tout à fait normalement.

Du coup, la bestiole est plus que crevée, alors j'espère ne pas être trop désagréable dans mes coms, mais là, je suis au bout de ce que je peux tenir.

Avec ça, je vois que par endroits il pleut ou il a plu et chez moi, devinez...

Que va-t-il y avoir samedi prochain, car la semaine dernière, après du raffut par des jeunes, peut-être les mêmes, j'ai été réveillée vers 4h30, et par une odeur de brûlé; 2 voitures cramaient à 2 mn de l'appart; du coup, un bon moment éveillée aussi.

Voilà, j'arrête de vous raconter ma vie, mais ça fait du bien de parler parfois.
Et encore, je ne vous ai pas raconté pourquoi je ne peux plus aller en ville; seules 2 d'entres vous savent et j'ai du mal à en parler, mais j'ai eu la trouille, vraiment.

Je vous ai programmé 2 articles pour ce soir.

 

ciel-copie-2.jpg

Publié dans Photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


bon courage abby


je ne peux pas dire que je te comprends car je ne connais pas ce qu'est de vivre en appartement ou en pleine ville avec des jeunes ivres ( meme quand j'ahabitais en centre ville, maison
individuelle et ville tres calme)


gros bisous


sophie



Répondre
E


Ce n'est pas de tout repos chez toi, dis moi !!! je comprends aisément ce que tu ressens car à côté de chez moi, j'ai eu des voisins dont les enfants hurlaient à la mort tout au long de la
journée, comme ils étaient dans leur maison, je pouvais tout imaginer !!!! à force de m'avoir ainsi que mes autres voisins sur le dos, ils ont déménagé il y a un mois, je n'en pouvais plus !!!!
courage ma douce, les mauvais moments c'est pour un temps



Répondre
N


J'espère que cette nuit tu as pu te reposer, je sais pas si ça peut te consoler mais, moi aussi, je suis très fatiguée pour des raisons que je garde pour moi !


Mais, comme on dit souvent, le vie continue ! Gros bisous Abby


nikou



Répondre
C


Holala, je suis désolée pour toi, vraiment ! J'ai déménagé de mon premier chez moi rien que parce que le bruit des
voitures m'insupportait et m'empêchait de dormir. Je vis à la campagne et la nuit, le pire bruit sont les hululuments des chouettes et les couinements des petites bestioles. Heureuse je suis !!!


J'espère que ça va se calmer pour toi. Repose-toi bien quand même.



Répondre
J


Vraiment, il y a des fois ou tout s'acharne. J'espère que tu vas pouvoir récupérer de tout ça. Gros bisous pleins de poussière d'ange



Répondre